comment choisir son master en droit

Comment choisir son master en droit ? Tout ce que tu dois savoir

Tous les ans, les étudiants en L3 doivent se confronter à leurs choix de master mais une question se pose: comment choisir son master en droit ?
Il n’est pas aisé de déterminer quel master on doit choisir: faut-il privilégier ce que l’on aime ? les débouchés ? la renommée de l’Université ?
Je vais te dévoiler ici tout ce que tu dois savoir pour faire le meilleur choix d’orientation
.

PREPARER SON ENTRÉE EN MASTER

Choisir son master en droit n’est pas une chose qui se fait sur un coup de tête le jour où les candidatures s’ouvrent. C’est un choix important qui doit être préparé plusieurs mois en avance.

Quand je parle de préparer son entrée en master je parle en fait de 2 choses:

  • Premièrement, il faut être conscient de l’importance d’avoir un bon dossier. J’ai fait une vidéo complète à ce sujet sur Youtube et le but n’est pas de répéter ce qui a déjà été dit. L’entrée en master se fait via une sélection drastique des dossiers, il faut donc travailler le plus possible pour obtenir de bonnes notes et donc un bon dossier. Si ton dossier n’est pas assez bon, tu risques de te retrouver sans master.
    Il n’est jamais trop tard pour améliorer son dossier ! Si tu es en L3 et que tu n’as pas eu de bonnes notes en L1 ou L2,
    il est encore temps d’améliorer ton dossier et obtenir une mention ! Si tu as du mal à trouver une méthodologie efficace, je te renvoie vers mon fascicule où je détaille l’intégralité de la méthode de travail qui m’a permis d’obtenir chaque année avec mention et intégrer les parcours les plus sélectifs.
  • Deuxièmement, il faut prendre le temps durant ta licence de t’interroger sur le métier du droit que tu souhaites exercer. Souhaites-tu devenir magistrat? avocat? notaire? commissaire priseur… Bref, les études de droit mènent à beaucoup de métiers. C’est très positif mais le revers de la médaille arrive assez vite: plus on a de choix, plus on a de chances de se perdre.
    Il est difficile de savoir exactement le métier que l’on veut exercer, mais au fur et à mesure des années, on commence à savoir si l’on souhaite plus s’orienter vers un type de métier juridique plutôt qu’un autre. En ce sens il est important de s’informer très tôt, notamment auprès de professionnels pour connaître la réalité de leur métier ! En général
    il suffit de les contacter poliment par email pour décrocher un entretien avec eux et discuter de leur métier. Peu d’étudiants le font, donc n’hésite pas à le faire, c’est très enrichissant et c’est fondamental pour ne pas se tromper dans son choix de carrière.


MASTER EN ALTERNANCE vs MASTER PROFESSIONNEL vs MASTER RECHERCHE: LEQUEL CHOISIR ?

On va tout de suite annoncer la couleur: il n’existe pas un type de master en droit meilleur qu’un autre ! L’alternance n’est pas meilleure qu’un master recherche et inversement. En réalité tout dépend de ce que tu souhaites faire après ton master !

Pour bien choisir son master en droit, encore faut-il connaître les spécificités de chaque type de master:

  • Concernant les masters recherche, ce sont des masters particulièrement adaptés si tu souhaites faire une thèse après ton master en droit. Ce sont des masters qui vont demander une implication particulière durant l’année en rédigeant un mémoire assez conséquent, quasiment une « mini-thèse ».
  • Concernant les masters en alternance et les masters professionnels, ce sont des masters idéaux si tu souhaites rapidement entrer dans la vie active. Le fait de pouvoir effectuer un stage ou une alternance t’offre l’opportunité d’avoir un pied dans le monde professionnel, de pouvoir commencer à construire ton réseau et surtout confirmer ou infirmer tes choix d’orientation.
    Pour ma part, et ce n’est que mon avis personnel, quitte à choisir entre un master professionnel et un master en alternance,
    je préfère les masters professionnels car la période de cours est bien séparée de la période de stage ce qui permet de s’organiser plus facilement pour les révisions et pouvoir ensuite se concentrer uniquement sur son stage. En alternance les périodes de cours et de présence en entreprise/cabinet sont mélangées ce qui peut être déroutant pour plusieurs étudiants qui auraient du mal à s’organiser.


CHOISIR UN MASTER DE DROIT QUI NOUS PLAIT ou UN MASTER DE DROIT AVEC PLUS DE DEBOUCHÉS ?

Bien souvent les étudiants se posent la question de savoir s’il vaut mieux privilégier un master de droit avec une spécialité qui leur plaît ou s’il faut plutôt opter pour un master qui offre beaucoup de débouchés. Moi, le premier quand j’étais étudiant j’ai fait face à cette question. Aujourd’hui avec du recul j’ai compris l’importance de ne pas la négliger et d’y apporter une réponse.

Premièrement, il est fondamental de s’écouter soi même et écouter ses envies. Choisir un master, c’est commencer à tracer sa future voie professionnelle, son avenir, sa carrière. C’est un choix qui aura des conséquences sur plusieurs années voire même pour toute une vie pour certains, d’où son importance.
Alors certes, on peut toujours changer de spécialité dans la pratique
mais cela risque d’être difficile. Quand on aime le droit de la propriété intellectuel et qu’on s’est spécialisé en droit fiscal, il est très difficile de pouvoir rattacher le wagon ensuite.

A titre d’exemple, j’ai de nombreux camarades de promos qui ont choisi une spécialité parce que le niveau d’embauche était élevé sans pour autant avoir un intérêt pour celle-ci. Aujourd’hui la plupart d’entre eux ont du mal à trouver du sens dans leur travail et songent à une reconversion professionnelle alors qu’ils n’ont même pas 5 ans de pratique.

Ainsi, je ne le répéterai assez jamais: CHOISIS D’ABORD UN MASTER QUI TE PLAIT !

Deuxièmement, il est également important de tenir compte de la réalité du marché de l’emploi juridique. Les spécialités qui avaient le vent en poupe autrefois ne sont pas celles d’aujourd’hui. Certes, certaines tendances sont stables: le droit des sociétés, le droit fiscal, le droit du travail, le droit public des affaires, ou encore le droit social sont des spécialités qui recrutent.
Néanmoins, si on prend l’exemple du droit pénal ou le droit civil,
le secteur est bouché quoi qu’on en dise. La demande est largement supérieure à l’offre. Cela ne veut pas dire que tu ne trouveras pas de travail, mais il est clair que cela sera beaucoup plus compliqué et qu’il ne faut pas t’attendre à une rémunération de départ qui soit élevée.

Pour connaître les tendances en matière d’employabilité dans le secteur juridique, je te recommande d’aller sur des sites comme Village de la Justice pour regarder les offres d’emploi et celles qui ressortent le plus en majorité.

Heureusement, il existe aussi des domaines pleins d’avenir dans le droit ! Comme tous les secteurs, le droit n’échappe à l’émergence croissante de la digitalisation. Le droit de la propriété industrielle, le droit des nouvelles technologies, le droit du commerce électronique, le droit du numérique, tous ces secteurs ont vocation à exploser dans les années à venir (et ça commence déjà). De plus les problématiques auxquelles se confrontent ces secteurs sont nouvelles, le challenge intellectuel est très intéressant (et la rémunération qui va avec aussi).
Je ne peux que recommander à un étudiant qui cherche une voie d’avenir de s’intéresser à la digitalisation du droit.


PRENDRE LE TEMPS DE COMPARER LES DIFFÉRENTS MASTERS EN DROIT

Une fois que tu as choisi un master qui te plait et qui offre des débouchés. Tu as fait la moitié du chemin.

Désormais, il est FONDAMENTAL de comparer les différents cursus entre les différentes Universités.
Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir quelle est la meilleure fac de Droit en France, j’ai déjà rédigé un article complet à ce sujet.

Néanmoins, il faut être conscient que pour un même master, il existe des disparités de formations entre les Universités. Voici donc un faisceau d’indices (non exhaustifs) qui te permettra d’évaluer la qualité d’une formation:

  • LA VILLE: les facultés des grandes villes ont un rayonnement plus important dans la mesure où elles sont dans une grande ville. Faire un master en droit à Paris, à Lyon, à Bordeaux etc. n’est pas la même chose sur un CV que faire un master en droit à Pau. Je n’ai pas dit que les masters de petites villes étaient mauvais, mais leur rayonnement est forcément moins important.

  • LA RENOMMEE: En général la renommée d’un master va de paire avec la renommée de la faculté. Les masters à Assas et à la Sorbonne sont excellents, ils profitent d’un rayonnement international incomparables face à d’autres. Néanmoins, d’autres masters ou formations comme les DJCE sont excellents dans bien d’autres universités en France ! Je me souviens par exemple que le master de droit notarial à l’Université de Rouen est l’un des plus reconnus en France.
    En d’autres termes, il vaut mieux privilégier un master avec une très forte renommée dans une fac moins prestigieuse, qu’un master moins renommé dans une fac connue.


  • LES PROFESSIONNELS MEMBRES DU CORPS PROFESSORAL: En master, on commence à quitter peu à peu la théorie pour avoir une vision plus pratique de chaque matière. Il est important (surtout en Master 2) de s’assurer que des professionnels du secteur interviennent dans le master pour y dispenser des cours et des conférences. C’est un excellent moyen pour toi de découvrir le métier mais aussi potentiellement de pouvoir trouver un stage si cet intervenant travaille dans un cabinet prestigieux ou une entreprise internationale.
    Ce critère s’applique également pour les masters recherche dans la mesure où le fait d’avoir des professionnels dans le corps professoral permet d’avoir un regard plus pratique pour enrichir son mémoire.

  • LES PARTENARIATS: Pour les masters en alternance et les masters professionnels, il est indispensable de regarder si le master a des partenariats solides. C’est une garantie pour facilement trouver des stages ou une alternance. Plus encore cela permet au master de rayonner au delà de la faculté et d’être connus des professionnels !

  • L’INSERTION PROFESSIONNELLE: Pour les masters les plus anciens, les universités élaborent des statistiques qui permettent d’avoir un ordre d’idée sur le % d’élèves insérés dans le monde professionnel après X mois ou les secteurs dans lesquels les élèves ont été le plus recrutés. Ces indicateurs sont très utiles et permettent d’évaluer si un master vaut le coup ou non de s’y intéresser.

En d’autres termes, à mon sens, il faut essayer de réunir un maximum de ces critères pour avoir l’assurance de choisir un bon master en droit.
Il faut donc prendre le temps de comparer les différentes offres des Universités pour déterminer celle qui sera la plus à même de répondre à tes attentes et t’assurer de pouvoir atteindre les ambitions de carrière que tu te fixes.


SE FAIRE CONSEILLER POUR CHOISIR SON MASTER EN DROIT

On ne le dit pas assez souvent mais il ne faut pas hésiter à se faire conseiller pour choisir son master en droit ! Il est normal d’avoir des doutes sur ses choix de masters et aujourd’hui il existe plusieurs solutions pour trouver des réponses !

Premièrement, il ne faut pas hésiter à contacter les anciens élèves du master/des masters que tu convoites pour avoir plus d’informations sur le master en droit. Ils sont étudiants comme toi, ils ont une vision qui se rapproche de la tienne et pourront te donner un avis assez fidèle sur le master. Bien entendu il faut demander à plusieurs étudiants pour essayer de se faire un avis objectif.

Deuxièmement, il existe des groupes Facebook très utiles pour obtenir des informations. Le plus connu d’entre eux « L’entraide des étudiants en droit » comptabilise plus de 100 000 étudiants en droit à travers la France. C’est probablement la plus grosse communauté d’étudiants en droit présente sur internet. C’est un groupe très utile qui aide au quotidien énormément d’étudiants et qui mérite d’être mis en avant. Les administrateurs font un travail conséquent qu’il faut saluer.

Troisièmement, je recommande le blog du Professeur Patrice Morvan et notamment son article « savoir s’orienter au cours de ses études de droit » dans lequel il donne plusieurs conseils très pertinents que j’ai moi même appliqués quand j’étais étudiant MAIS SURTOUT il laisse la possibilité aux étudiants de poser des questions sur leur orientation pour y répondre et les aider dans leurs choix d’orientation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top